Accueil du site de l'Institut Supérieur des Métiers

Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Actualités > Artisanat rural, Artisanat urbain

Actualités

Artisanat rural, Artisanat urbain



26 mars 2019

Dans son dernier Tableau économique de l'artisanat, l'ISM étudie l'artisanat sous l'angle des fractures territoriales et analyse les clés de répartition du tissu artisanal en milieu rural et urbain :

  • le tissu reste bien présent dans tous les types de territoires (rural, petites, moyennes et grandes agglomérations), en correspondance quasi parfaite avec la répartition de la population ; le qualificatif de "proximité" demeure donc parfaitement adapté au secteur ;
  • la densité d'entreprises est plus élevée dans la moitié Sud du territoire, mais l'on observe de fortes disparités d'une zone d'emploi à l'autre au sein d'une même région, des disparités liées notamment à l'importance de l'économie touristique locale ;
  • l'artisanat rural est important en nombre (23% du tissu est localisé dans des communes de moins de 2000 habitants), même si la ruralité a un poids variable selon les régions (une entreprise sur deux est située en commune rurale en Bourgogne-Franche-Comté contre 7% en région Sud-Provence-Alpes Côte d'Azur). 6% des entreprises artisanales sont "isolées", hors influence des pôles d'emploi.

L'étude dresse également un bilan des années de crise pour ce qui concerne les différents types de territoires :

  • en matière démographique, la croissance du nombre d'entreprises est observée pour tous les types de territoires, y compris dans les communes rurales (+22%), un taux proche de celui des villes-centres (+24%). La dynamique est plus forte dans les communes périphériques des villes-centres (+31%), notamment dans les grandes agglomérations de plus de 200000 habitants et dans l'unité urbaine de Paris (+36%). Le phénomène de métropolisation de la population et de l'activité trouve donc son pendant dans l'artisanat ;
  • en matière d'emplois salariés, le bilan de la période est plus mitigé : durant ces années de crise, l'emploi salarié a globalement reculé (-3%) dans l'artisanat, les territoires les plus touchés ayant été les communes rurales (-5%). Seule l'unité urbaine de Paris a globalement créé des emplois (+1%). En 2018, outre les départements franciliens, la sortie de crise est visible dans les départements du littoral atlantique et dans ceux du quart Sud-Est de la France. La situation de l'emploi salarié reste tendue dans les régions les plus rurales (la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val-de-Loire et la Normandie). Un secteur a "mieux résisté" à la crise : l'artisanat de l'alimentation, dont l'emploi salarié a progressé dans tous les types de territoires, à l'exception des communes rurales (-1%).

Des "fractures territoriales" sont donc visibles, mais l'artisanat joue à l'évidence un rôle d'amortisseur dans de nombreux territoires :

  • si le rural a été plus fragilisé en matière d'emplois salariés, la dynamique de création d'entreprise artisanale y demeure positive. Par ailleurs, les micro-entrepreneurs sont moins nombreux dans les départements ruraux (exception faire de la Corse) ;
  • l'artisanat est également bien présent dans les Quartiers prioritaires de la Ville où il représente 43% des entreprises avec près de 90000 établissements. Il y joue donc un rôle dynamique dans l'entrepreneuriat local ;
  • concernant les petites et moyennes villes, une analyse à l'échelle des 222 villes du programme "Action coeur de ville" montre qu'il n'y a pas de "trajectoire prédéfinie" et que l'artisanat a créé des emplois salariés dans certaines villes , y compris pour ce qui concerne l'artisanat commercial.


Télécharger le Baromètre ISM/MAAF et les principaux résultats : Artisanat rural, artisanat urbain - Les chiffres des territoires

Télécharger l'étude complète : Artisanat rural, artisanat urbain