Accueil du site de l'Institut Supérieur des Métiers

Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Nos études > Liste des études > Pratiques et besoins de financement de l'entreprise artisanale
Entete

Liste des études

Pratiques et besoins de financement de l'entreprise artisanale


 

RESULTATS


Consulter les résultats de l'enquête qualitative, 2017

Consulter le 4 Pages DGE, mai 2017

Commander l'étude, mars 2014

Consulter le 4 pages Dgcis, n°31, mars 2014

Consulter la synthèse des résultats, février 2014

Consulter le cahier des charges, avril 2013

Consulter la revue documentaire, avril 2013



OBJECTIFS

Le Pacte pour l’Artisanat présenté en janvier 2013 a comme enjeu N°6 le soutien des entreprises artisanales dans leur besoin de financement. Dans un contexte persistant de crise économique, différents travaux publiés pointent également l’importance de l’accès au financement en matière de compétitivité et de croissance.


Pourtant, les acteurs institutionnels et socio-professionnels de l’artisanat ne disposent d’aucune étude nationale donnant un éclairage complet et actuel de la situation financière des entreprises artisanales, de leurs pratiques et de leurs besoins de financement. Ce sujet est également très peu abordé dans la recherche académique. Tout à fait paradoxalement, on ne sait donc que très peu de choses sur la « courroie » de financement des entreprises artisanales.


Dans ce contexte, l’ISM a inscrit la thématique du financement dans ses chantiers d’études prioritaires pour 2013. Ce chantier d’étude vise différents objectifs :


1- Mesurer la situation financière actuelle des entreprises artisanales


2- Analyser les pratiques actuelles de financement des entreprises artisanales ayant passé le stade du primo-développement et définir la cartographie des financements mobilisés en fonction des besoins et projets de l’entreprise (court terme/ financement de l’exploitation ; investissements moyen et long terme) :

  • cette analyse portera à la fois sur les financements internes et externes.
  • le cas des entreprises artisanales en croissance, innovantes ou exportatrices sera approfondi, ces entreprises devant faire face à des besoins de financement supérieurs

3- Evaluer les relations des entreprises artisanales avec les établissements bancaires, ainsi que les conditions d’accès au crédit bancaire (apports, garanties personnelles et professionnelles exigées, coût du crédit…)

  • l’objectif est de mieux connaître les contraintes posées aux entreprises artisanales en matière de financement bancaire.
  • le cas des entreprises ayant dû recourir à une garantie ou à la médiation du crédit sera approfondi.
  • l’impact de la crise sur le resserrement du crédit sera évalué, de même que l’importance du profil du dirigeant et de ses compétences de gestion.

4- Evaluer les projets de développement des entreprises artisanales pour 2013 (investissement matériel, emploi, prospection commerciale…) ainsi que les besoins de financement externes.


CHAMP DE L'ETUDE

L’étude porte sur les entreprises artisanales (immatriculées au Répertoire des Métiers) de moins de 20 salariés localisées en France métropolitaine et créées avant le 31 décembre 2009.

Tous les secteurs sont concernés (bâtiment, alimentation, services, production) et toutes les formes juridiques (hors entreprises sous régime de l’auto-entrepreneur).

Méthode

1) Enquête exploratoire

Objectifs : analyser précisément les postures et les pratiques des entreprises artisanales vis-à-vis de la gestion financière.

Cible 1 : chefs d'entreprises

Entretiens directs en face à face avec une quinzaine de dirigeants (actifs dans différents secteurs de l'artisanat et tailles d'entreprises)


Cible 2 : conseillers de centre de gestion et experts-comptables

2) Enquête quantitative

Objectifs :

  • Avoir une vision d’ensemble de la situation financière des entreprises artisanales et des comportements de financement des entreprises artisanales, quels que soient leur taille, leur secteur et leur dynamique de développement
  • Chiffrer les différents comportements de financement : entreprises recourant exclusivement au financement interne, entreprises faisant appel au financement externe, hiérarchisation des modes de financement par types de projets …. Analyse en fonction du statut juridique, de l’ancienneté de l’entreprise, du profil du dirigeant et de ses projets de développement

Les principaux thèmes traités sont :

  • les caractéristiques de l’entreprise (activité, marché, forme juridique, emploi)
  • le financement des projets de l’entreprise sur les 12 derniers mois (recours au prêt bancaire, autres financements mobilisés)
  • les relations avec les établissements bancaires
  • la situation financière de l’entreprise
  • le dirigeant et la gestion financière

Modalités :


Enquête administrée par voie téléphonique (échantillon 1000 à 1400 entreprises stratifié par secteurs et par tailles d’entreprises).


Retour