Accueil du site de l'Institut Supérieur des Métiers

Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Publications > Ouvrages > L'apprentissage aux métiers d'art dans les TPE artisanales

Ouvrages

L'apprentissage aux métiers d'art dans les TPE artisanales


Date : Février 2016 Auteur : ISM Collection : Focus - Synthèse et chiffres clés
Nombre de pages : 36 p. Prix : 20 euros
 

Les métiers d’art conservent un large pouvoir de fascination du public, en France et à l’étranger, comme le montre chaque année le succès des Journées Européennes des Métiers d’Art, organisées par l’Institut National des Métiers d’Art (INMA). Cet intérêt pour le geste et l’objet d’art amène-t-il plus de jeunes à se former à ces métiers souvent rares ? Quels sont dans les Régions les lieux de formation à la centaine de diplômes répertoriés ? L’apprentissage est-il toujours la filière privilégiée pour la transmission de ces savoir-faire séculaires ? Quel est enfin le rôle des entreprises artisanales dans cette formation ?

Ce dossier de l’ISM répond à ces questions et dresse un bilan de la formation initiale aux principaux métiers d’art (filières des arts du spectacle, du bois, du cuir, de la facture instrumentale, du métal, de la bijouterie-joaillerie-orfèvrerie, de la photographie, de la terre, du textile-mode et du verre). Il montre l'évolution des effectifs d'élèves et apprentis entre 1995 et 2013 et dresse, par filières, une cartographie de l'offre de formation.


Quelques constats sont mis en exergue :

  • les métiers restent globalement attractifs avec un total de 11 000 inscriptions en 2013/14, mais l’apprentissage s’étiole au profit des formations scolaires ;
  • de nombreux diplômes ne sont plus préparés en formation initiale ;
  • l’offre territoriale est inégale et parfois peu rationalisée selon les régions, la difficulté étant de maintenir une capacité d’accueil pour de micro-effectifs.